Nov 1, 2008

Dong HaiChuan

Dong Hai Chuan est né à Chu Chia Wu, une ville de la province du HeBei. Sa date de naissance varie selon les sources : entre 1776 et 1816. Le professeur Kang Ko Wu de Pékin a établi, après avoir effectué des recherches au sein de sa famille, qu’il était né en 1813. La date de sa mort 1883 est documentée sur sa pierre tombale. Dong Hai Chuan était donc dans sa soixantaine lors de sa disparition. Li ziming a déclaré que Dong HaiChuan a commencé à enseigner en 1870, c’est à dire vers l’âge de cinquante ans.

Les styles d’arts martiaux étudiés par Dong durant sa jeunesse ne sont pas clairs. Certaines sources affirment qu’il se serait consacré aux Erh Long Quan, Ba Fa Quan et autres.

Il est dit que Dong, après avoir quitté son village, aurait voyagé aux quatre coins de la chine en quête de savoir. C’est lors de ce voyage qu’il aurait rencontré un taoïste vivant dans les montagnes avec qui il aurait étudié plusieurs années.

Dans le but d’éviter que des personnes peu scrupuleuses cherchent à le diffamer, Dong entra dans la résidence du prince Su en prétendant être un eunuque (le fait qu’il en fût un ou non reste un mystère). Quant au fait de savoir à quel moment il révéla qu’il était un maître dans l’art du BaGua, il existe plusieurs versions :

«Lors des grandes réceptions données par l’empereur, le palais était extrêmement peuplé : Entrer ou sortir était une tâche herculéenne. Malgré cela, à ces occasions, Dong réussissait à se faufiler avec une aisance déconcertante. L’empereur, surpris par l’agilité de Dong, le questionna. C’est ainsi que Dong révéla son statut de maître de BaGua. Il fut alors dans l’obligation de démontrer son talent. Sa performance était tellement unique et impressionnante qu’il fut nommé entraîneur des gardes du palace. Suite à cette consécration, Dong devînt célèbre dans toutes les provinces de Chine. »

Personne ne sait exactement combien d’élèves ont été formés par Dong. Mais les plus connus sont : Yin Fu, Cheng TingHua, Liang ZhengPu. Quant à la méthode d’enseignement de Dong, La plupart des références affirment qu’il ne transmettait le BaGua qu’à des élèves déjà talentueux dans d’autres styles.

Il leur enseigna donc en fonction de leur base déjà acquise et, de ce fait, chaque étudiant reçut un enseignement unique. C ‘est pour une de ces raisons qu’il existe aujourd’hui différentes variantes.

La mort de Dong est aussi sujette à de nombreuse légende. Une des plus répandue déclare que lorsque son corps fut allongé dans son cercueil, un certain nombre de ses étudiants essaya de le soulever, mais ce fut en vain. Soudain, ils entendirent une voie venant du cercueil leur dire

Aucun d’entre vous n’est parvenu à égaler mon niveau de maîtrise. Dong mourut alors et le cercueil put être facilement soulevé.

Cependant, sur la pierre tombale, il est simplement indiqué que Dong Hai Chuan est mort d’une sérieuse maladie. Durant les derniers jours de sa vie, ses servants durent l’aider à se lever de son lit. Ceux qui supportaient ses bras ont commenté « c’était comme s’il était fait de fer ». Ce sont probablement ces témoignages qui ont induit l’histoire de ses étudiants et son cercueil.