Nov 1, 2009

Li Ziming

Li Ziming est né dans le comté de Ji, la province du HeBei. Il venait d’une famille d’érudits. Son père voulait qu’il en soit un également, cependant, après un incident au cours duquel il fut frappé par une bande de brutes, il prit la décision d’apprendre les arts martiaux.

Il fut accepté par Liang zheng Pu en tant qu’étudiant en 1918, et étudia avec lui jusqu’à sa mort en 1932. Li quitta son village natal en 1924 pour voyager à Tianjin pour y apprendre le commerce.En 1926 lors d’une visite à Tianjin, Liang introduisit Li auprès d’un des meilleurs étudiants de yinfu, ching yuen. Quand Liang quitta Tianjin, Li resta et apprit le style yinfu auprès de Ching. Il partit ensuite travailler dans la province du Liaoning pendant 12 ans. Il s’engagea, lors de la guerre avec le Japon, dans la lutte contre les Japonais. En 1938 Li alla à Pékin travailler chez un libraire. En 1949 il devint le manager de l’industrie « Beijing food stuffs ». Après la mort de son professeur, Li continua à pratiquer, mais restait très secret sur l’art du Bagua. Il commença à enseigner le bagua aux membres de sa famille quand il était jeune puis à Ma chuanxu à partir de 1961.

Il n’accepta de disciple qu’en 1974. Pendant la révolution culturelle, il était interdit aux professeurs d’enseigner les arts martiaux et aux étudiants de pratiquer. Malgré ça un groupe de six étudiant supplièrent Li de continuer à enseigner le bagua. Il accepta afin de préserver le style. Li est responsable de la relocalisation de la tombe de Dong haichuan dans le but de la protéger dans le cimetière public de Wan’an. En 1981 la première association de bagua tous styles confondus fut créée. Li en fut élu président et garda ce titre jusqu’à sa mort en 1993. Il était le dernier pratiquant connu de la troisième génération et fut enterré dans le cimetière de Wan’an près de la tombe de dong haichuan